La conception d’une selle, les premières étapes
Publié le 17 mars 2022
reparation selle cheval

Pièce maîtresse du harnachement d’équitation, la selle a longtemps été le cœur de métier des artisans du cuir. De la même manière qu’elle est indispensable aux cavaliers, la selle repose entièrement sur le sellier-harnacheur qui la fabrique. La conception d’une selle nécessite un savoir-faire unique ainsi que de nombreuses heures de travail, des dizaines de mètres de cuir et d’autres matériaux.

Aujourd’hui, nous avons souhaité vous présenter les différentes étapes de conception d’une selle afin que chacun puisse comprendre ce processus. Commençons par les premières étapes, de la préparation des éléments à la première tension.

Sommaire 

  • Les prémisses de la conception d’une selle
  • La conception d’une selle, préparation des éléments
  • Préparation de l’arçon et première tension de la selle

Les prémisses de la conception d’une selle

La conception d’une selle d’équitation, de sa fabrication à son montage, nécessite de multiples heures de fabrication. Il faut en moyenne 14 heures par selle. On compte aussi plus de 50 pièces assemblées.  

Chez Façon Cuir, nos selles sont fabriquées avec passion et un savoir-faire spécifique propre au métier de sellier.

la conception d'une selle

Le type de selle

Au sein de l’atelier Façon Cuir, nous ne fabriquons pas en série. Notre cœur de métier réside dans la conception de selle sur-mesure, en fonction de la demande. 

Ainsi, avant toute chose, nous établissons un premier contact avec nos clients. Ces derniers nous indiquent le type d’équitation qu’ils pratiquent, leur besoin en matière de selle, leurs attentes et leurs souhaits. 

En réponse à cette prise d’informations, nous pouvons établir clairement le prototype de selle.

La prise de mesure

Étant donné que nous concevons nos selles sur mesure, avant d’entamer la fabrication, nous prenons les mesures de nos clients. Afin que la selle soit le plus confortable possible pour le cheval et son cavalier, nous notons des données spécifiques.

Pour le cheval, nous tenons compte de :

  • la longueur du dos,
  • la forme de ligne vertébrale (creuse ou plate),
  • l’épaisseur du garrot,
  • les tailles et formes des scapulas,
  • la largeur de la cage thoracique.

Pour le cavalier, nous considérons la forme du bassin, le poids, le placement des hanches et les appuis.

Après cette prise de mesure complète, nous pouvons nous lancer dans la conception de la selle.

La conception d’une selle, préparation des éléments

Avant de rentrer dans le cœur de la conception d’une selle, nous préparons tous les éléments dont nous allons avoir besoin. 

Ces éléments sont multiples et ont tous leur rôle. Une bonne organisation et un travail méticuleux sont indispensables pour ne rien oublier. 

Le méticuleux travail du cuir

Côté cuir, à l’aide de nos différentes technologies de travail de la matière, nous pouvons travailler facilement le cuir. Nous commençons par les découpes numériques et découpons l’ensemble des pièces de cuir dont nous allons avoir besoin pour concevoir la selle. Notre machine numérique nous assure une découpe précise ainsi qu’une utilisation optimale de matière. Les nouvelles technologies nous permettent de gagner un temps précieux. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’être un atelier aux méthodes artisanales et technologiques.

La préparation des différents pans de cuir

Une fois découpées, nous préparons les différentes pièces que l’on assemblera plus tard. Il s’agit du siège, des quartiers et petits quartiers et d’autres pièces de cuir. 

L’ensemble de ces pièces est découpé dans du cuir haut de gamme. Ainsi, nous sélectionnons nos fournisseurs pour la qualité de leur matière, mais également selon le respect des animaux et de notre métier. Par conscience écologique, nos cuirs sont tannés grâce à des solutions végétales.

Une fois nos pièces organisées, nous fabriquons les panneaux spécifiques à la morphologie du cheval. Les panneaux sont ces pièces de cuir et de mousse (souvent du feutre) qui se trouvent sous la selle. Ces derniers sont en contact direct avec le dos du cheval. Aucune boursouflure n’est permise. Lors de la fabrication des panneaux, nous prenons compte des mesures prises au préalable. Ces dernières assurent d’ajuster la dimension des panneaux afin que cette dernière soit la plus proche du dos cheval.

En tant que sous-traitant sellier-maroquinier, nous avons à cœur de proposer des selles d’équitation aux dimensions optimales pour chaque cheval. Dans la conception d’une selle, le confort des chevaux est notre priorité.

lissage du cuir
atelier confection cuir 3

Préparation de l’arçon et première tension de la selle

Lorsque nos panneaux sont prêts, nous passons à l’étape suivante, celle de mise en forme de l’arçon.

La fabrication de l’arçon dans la conception d’une selle

Afin de préparer l’arçon au mieux, nous le choisissons en fonction des mesures prises sur le cheval et le cavalier. Chaque couple ayant une morphologie spécifique, nous adaptons l’arçon pour un confort optimal. 

Nous sélectionnons nos arçons en bois ou en matière synthétiques selon le souhait et le besoin de nos clients. Une fois l’arçon choisi, nous l’ajustons grâce à des bandes de nylon. Ces dernières vont venir tendre l’arçon afin de le renforcer et de lui donner sa forme finale. 

À ce stade, notre arçon de bois est prêt à accueillir la matelassure. Une mousse spéciale est fixée sur le bois, puis elle est meulée spécifiquement. Cette mousse s’avérera garante du confort du cavalier lors de la pratique.

L’étape cruciale de la première tension

Pour terminer sur les premières étapes de conception d’une selle, vient le moment de la première tension. Cette étape s’avère cruciale dans la conception d’une selle, quel que soit le style de selle choisi. 

Il s’agit de positionner la pièce de cuir dédiée sur le siège. De cette façon, l’arçon et sa mousse sont recouverts de cuir puis deviennent le siège de la selle, le même sur lequel le cavalier montera. Chez Façon Cuir, nous mouillons le cuir afin de lui donner de l’élasticité. Toute la difficulté de cette étape réside dans la tension du cuir sur le troussequin. En effet, il est crucial d’être précis, car aucun pli ne doit apparaître après séchage du cuir. 

Il s’agit d’un processus technique, réalisé uniquement à la main, qui nécessite des années de pratique. 

À LIRE AUSSI  » Tout savoir sur le métier de sellier maroquinier.

Actualités de l’Atelier

Les dernières news

Cadeaux d’entreprise made in France, notre catalogue

Cadeaux d’entreprise made in France, notre catalogue

Un cadeau d’entreprise made in France pour vos collaborateurs, une bonne façon de rester fidèle à vos valeurs ! Cette année, pourquoi ne pas choisir des cadeaux porteurs de sens ?  Découvrez nos sélections dans cet article ! Sommaire Démarquez-vous avec le made in...

lire plus

Politique de confidentialité

Vous avez un projet ?

Vous souhaitez créer une marque de maroquinerie Made in France ? Nous pouvons vous accompagner durant toutes les phases de création.
Votre projet est déjà bien aboutie et vous recherchez un fabriquant ? Notre atelier est à votre disposition pour la création de vos gammes de maroquinerie ou de sellerie.

Pin It on Pinterest

Share This